Quel est votre problème ?

Flashé pendant vos vacances à la Réunion? Que faire?


Maître Iosca, Avocat au Barreau de Paris et expert du code de la route :

J'ai 14 radars automatiques, 6 véhicules gendarmerie équipés de cinémomètres et des contrôles gendarmerie à quasi tous les ronds points ....qui suis je ?
L'ile de la Réunion ! Mais la contre partie de cette chasse sans précédent est la précipitation avec laquelle elle a été mise en place : les policiers ne notent jamais leur positionnement sur la contravention, le sens de circulation du véhicule flashé n'apparait pas plus, inutile de chercher le numéro d'homologation de l'appareil ayant servi au contrôle, pas plus de régularité du PV concernant la mention des essais préalables, pourtant obligatoires!
Comme partout ailleurs une frénésie de répression s'abat sur ce bout de terre française et gageons que les sommes importantes tirées des radars ne serviront jamais à former nos policiers, à les familiariser avec les instruments de répression et à parfaire leurs connaissances. Ainsi va la politique routière ici comme là bas : faire rentrer de l'argent au risque de mettre en place des procédures pénales contestables et imparfaites. Le Tribunal de police de Saint Denis du vendredi 15 avril résonne encore du mot "relaxe" pour cet automobiliste flashé à plus de 50 km/h au dessus de la vitesse autorisée et c'est toute une île qui apprend à se défendre légalement contre les procédures abusives.

Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique destiné à répondre à votre demande, par le responsable de traitement du cabinet de Maître IOSCA. Elles seront conservées pendant 3 ans à compter de leur collecte par le service informatique du cabinet de Mr Iosca ou du dernier contact émanant de votre part.

Conformément à la Loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, et du Règlement Général sur la protection des données personnelles du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, de suppression, de limitation, de portabilité (lorsqu’il s’applique) et d’opposition aux informations qui vous concernent. Vous pouvez exercer ces droits en vous adressant au cabinet de Maître IOSCA, 40 Boulevard Malesherbes – 75008 Paris. Vous disposez également du droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL.