Quel est votre problème ?

Les lignes blanches, 3 points et des intempéries


Les lignes blanches continues et discontinues sont l'archétype des contraventions factuelles combattues par des éléments de fait.
C'est pourquoi il est nécessaire de mettre en place une défense faisant appel à toutes les moyens de preuves possibles afin de prouver au Tribunal que l'agent s'est trompé ou a mal apprécié l'infraction : photos, relevés de cartes routières, mappy...
Les lignes continues peuvent se détériorer et devenir discontinues par l'effet des intempéries, frottements, et c'est aux services de la DDE de veiller à ce que la signalisation soit toujours optimum et conforme.
N'oublions jamais que une preuve par photo, plan emporte nécessairement un doute qui profite au prévenu et vous venez de sauver 3 points sur votre permis.

Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique destiné à répondre à votre demande, par le responsable de traitement du cabinet de Maître IOSCA. Elles seront conservées pendant 3 ans à compter de leur collecte par le service informatique du cabinet de Mr Iosca ou du dernier contact émanant de votre part.

Conformément à la Loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, et du Règlement Général sur la protection des données personnelles du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, de suppression, de limitation, de portabilité (lorsqu’il s’applique) et d’opposition aux informations qui vous concernent. Vous pouvez exercer ces droits en vous adressant au cabinet de Maître IOSCA, 40 Boulevard Malesherbes – 75008 Paris. Vous disposez également du droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL.