posez-moi directement votre question :06 07 08 09 11 | 01 44 39 93 90





Please leave this field empty.

Dimanche ne faites pas d’AVC, Hidalgo vous tuera !

Dimanche prochain, de 11 heures à 18 heures, Paris sera une ville fermée. Aucune voiture, aucun scooter… Même les Autolib’ resteront à quai. Alors que la plupart des villes européennes ont abandonné cette idée saugrenue, la mairie de Paris persiste à organiser sa « journée sans voiture »
(3ème édition).

Dans sa grande bonté éclairée, la mairie de Paris a accordé quelques dérogations. Les heureux élus à pouvoir rouler dimanche ne sont toutefois pas nombreux…
Les véhicules de secours et de police (SAMU, pompiers, ambulances, sécurité civile), les transports en commun, les artisans justifiant d’une activité commerciale le dimanche, les taxis et les chauffeurs VTC.

Les bénéficiaires de dérogations seront toutefois priés de limiter leur vitesse à 30 km/h. Le SAMU et les pompiers à 30 km/h ? Qui a eu cette idée lumineuse ? On veut des noms.

Imaginez. Une ville sans voiture ne s’arrête pas de vivre. Il y a des malaises, des infarctus, des AVC, des accouchements, des accidents, tout un tas d’urgences que Madame Hidalgo ne peut pas interdire. Si vous en êtes victimes dimanche – ce que je ne vous souhaite pas évidemment –, le véhicule de secours qui vous conduira dans l’un des 12 hôpitaux parisiens pourra être arrêté, verbalisé après un contrôlé de papier… En résumé, vous avez le temps de « claquer ».

Contrôles

Des contrôles seront menés aux portes de Paris comme à l’intérieur par du personnel de la préfecture de police et de la mairie de Paris. Alors que l’état d’urgence est encore en vigueur, on se pose tout de même quelques questions…

D’autant que l’interdiction de circuler s’appliquera aussi aux véhicules et scooters électriques – Autolib’® et CityScoot® inclus. Alors quel est le sens de cette journée ? L’écologie ? Apparemment non. Un coup de force médiatique plutôt. Une journée où la maire de Paris réalise son rêve. À moins que ce ne soit pour les touristes ? Non plus, les bus de touristes et les navettes entre hôtels et aéroports seront également interdits de circulation.

Contraventions

Dimanche, près de 1 000 personnes (policiers, gendarmes, CRS) seront mobilisées pour bloquer les rues, conseiller les cyclistes parisiens mais aussi pour… les verbaliser. Si vous circulez dans la zone interdite aux voitures, vous vous exposerez à une contravention de deuxième classe, soit 22 euros pour une amende minorée (paiement dans les trois jours), 35 euros pour l’amende forfaitaire et 75 euros si vous ne payez pas après 45 jours.

Pour les automobilistes autorisés à rouler dans la capitale, ils pourront également être vérbalisés pour excès de vitesse s’ils roulent au-dessus de
30 km/h. Il n’y aura évidemment aucun panneau pour les informer de cette nouvelle limitation de vitesse. Ces contraventions seront toutefois contestables selon les formes classiques que j’exerce depuis 15 ans : vices de procédure, agent non habilité pour réaliser le contrôle, imprécision du lieu de l’infraction… Bref, vous ne serez pas démunis.

Bilan

Pour la pollution dans l’air, en 2016, Airparif avait relevé des impacts immédiats sur la pollution… plutôt négatifs. L’organisme avait comparé les taux de dioxyde d’azote (l’un des principaux indicateurs de la pollution automobile) mesurés le 25 septembre (jour de la « journée sans voiture » 2016) à ceux du dimanche 11 septembre qui présentait des conditions météo similaires.

Résultats : des baisses de 19 % à 27 % de la pollution à l’intérieur du périmètre sans voiture mais… des hausses (jusqu’à 46 %) du taux de particules à la marge de la zone interdite. Autrement dit, une légère respiration pour les Parisiens et un bon nuage noir pour les banlieusards.

Lors de l’édition 2015, l’organisme Bruitparif® avait relevé une baisse du bruit de 3 décibels en moyenne dans le centre de Paris. Tout ce battage pour 3 décibels…

Transports en commun payants

En plus des métros et trams, les bus parisiens circuleront bien dimanche
1er octobre. Mais attention, la durée du trajet sera rallongée, les bus ne pouvant circuler qu’à 30 km/h.

Munissez-vous également d’un titre de transport, aucune gratuité des transports en commun n’est prévue !

En résumé, aucun gagnant. Même pas les cyclistes parisiens… Dimanche Météo France® prévoit des averses et un petit 15 degrés. Cette 3ème édition s’annonce grandiose.

Pour la petite histoire…

En 2015, seul l’hyper-centre de la capitale avait été réservé aux piétons et cyclistes. En 2016, le périmètre anti-voitures avait été élargi… Du Sacré-Cœur à Montparnasse (axe Nord-Sud) et du cimetière du Père Lachaise à l’Arc de Triomphe (axe Est-Ouest). Dimanche 1er octobre 2017, c’est l’ensemble de la voirie parisienne qui sera interdite à tous les motorisés. Seuls le périphérique et les bois de Boulogne et Vincennes échapperont à ces restrictions.

© Cabinet d’Avocat IOSCA | Mention légales