Quel est votre problème ?

Ethylomètres - Souffler n'est pas jouer !


Un automobiliste contrôlé avec 1,4 g d’alcool dans le sang a été relaxé, après que son avocat a prouvé la non-fiabilité des tests d’alcoolémie. (…)

Le 26 octobre 2007, Christian T. est jugé devant le tribunal de grande instance de Lure pour conduite en état d’ivresse. Il a été contrôlé en juillet avec 1,4 gramme d’alcool dans le sang ! C’est dire si son sort en était jeté. Pourtant, son avocat, Jean-Baptiste Iosca, a obtenu la relaxe du juge, qui a estimé que le contrôle n’avait pas été correctement réalisé.
Et pour cause : « Selon les rapports d’utilisation et d’approbation des modèles utilisés, il faut attendre trente minutes entre le moment où l’automobiliste est arrêté et le moment où il souffle dans l’éthylomètre (éthylotest électronique) pour être certain que le niveau de nicotine ou de tout autre produit ingéré précédemment ne viendra pas vicier le test. Or les policiers ne respectent jamais ce délai. » C’est ce que l’avocat a plaidé et c’est comme ça qu’il a gagné. (…)

France soir - 6 janvier 2008

Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique destiné à répondre à votre demande, par le responsable de traitement du cabinet de Maître IOSCA. Elles seront conservées pendant 3 ans à compter de leur collecte par le service informatique du cabinet de Mr Iosca ou du dernier contact émanant de votre part.

Conformément à la Loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, et du Règlement Général sur la protection des données personnelles du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, de suppression, de limitation, de portabilité (lorsqu’il s’applique) et d’opposition aux informations qui vous concernent. Vous pouvez exercer ces droits en vous adressant au cabinet de Maître IOSCA, 40 Boulevard Malesherbes – 75008 Paris. Vous disposez également du droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL.