Quel est votre problème ?

Revenez toujours sur les lieux du « crime » !!!


Les contraventions doivent (à peine de nullité) préciser l’endroit exacte de la commission de l’infraction !

Un grand nombre d’erreurs sont commises par les Forces de l’Ordre au moment de la rédaction des procès verbaux, sachez les déceler et vous défendre. De 1 à 6 points peuvent être en jeu… Soit la moitié de votre permis.

Quand le PV vous est remis directement par le policier ou vous arrive entre les mains (en cas de procès verbal électronique) je vous conseille de revenir à l’endroit exacte où le PV indique l’a commission de l’infraction, et menez votre enquête !

Vous aurez souvent des surprises !!

En cas de PV de « franchissement de feux rouge » :

PV de franchissement de ligne continue :

PV d’excès de vitesse :

Constituez vous des preuves :

La preuve pénale est libre :

Comment contester ?

Vous trouverez, accompagnant le Procès verbal, un formulaire de contestation de la contravention. Remplissez le, cochez le cas N° 3 pour les excès de vitesse. Et renvoyez le tout avec vos commentaires

Plaidez l’erreur commise par l’agent de police au Tribunal

Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique destiné à répondre à votre demande, par le responsable de traitement du cabinet de Maître IOSCA. Elles seront conservées pendant 3 ans à compter de leur collecte par le service informatique du cabinet de Mr Iosca ou du dernier contact émanant de votre part.

Conformément à la Loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, et du Règlement Général sur la protection des données personnelles du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, de suppression, de limitation, de portabilité (lorsqu’il s’applique) et d’opposition aux informations qui vous concernent. Vous pouvez exercer ces droits en vous adressant au cabinet de Maître IOSCA, 40 Boulevard Malesherbes – 75008 Paris. Vous disposez également du droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL.