Quel est votre problème ?

Contraventions et téléportation (Hommage routier rendu à Scottie de l'USS ENTREPRISE)


On reprochait à mon client deux contraventions :
- Une conduite sans laisser distance de sécurité (3 points) et
- Un dépassement sans avertissement préalable (3 points) (Il s’agit du défaut de clignotant et non pas de klaxon… -précision à destination de certains Parisiens ne conduisant que le dimanche-).

Remarquons d’ores et déjà qu’il s’agit de contraventions purement subjectives, laissées à la seule appréciation du policier qui croit être en mesure de pouvoir les relever ….

Ces deux contraventions qui se suivent sur le carnet souche du même policier (XXXXX601 et XXXXX603) sont constatées le même jour à la même heure soit exactement le 18 Mars 2012 à 18 h 59.

Jusque là tout va bien (ou presque) …..

Mais à la même heure :
La « conduite sans laisser distance de sécurité » est relevée sur l’Autoroute 13 sens Paris au point routier 26 sur le Commune d’Orgeval.

Alors que :
Le « dépassement sans avertissement préalable » est relevé sur l’Autoroute 14 sens Paris au point routier 16 + 800 sur la Commune de Chambourcy.

Questions :
Comment mon client as t’il pu commettre ces deux infractions à la même minute à plusieurs kilomètre de distance sur des autoroutes et des communes différentes ? d’autant que la circulation était dense et qu’aucun excès de vitesse n’est reproché à mon client. ( la téléportation reste la seule option !)

Comment le policier verbalisateur a t’il pu constater personnellement ces deux contraventions ?
Enfin, pourquoi ne pas l’avoir contrôlé immédiatement et attendre quelques kilomètres pour reprocher d’autres contraventions ?

6 points ou la nullité : se défendre ?
Il n’est nul besoin d’expliciter plus avant que ces deux contraventions sont nulles mais cela pose d’autres difficultés.
Si cet automobiliste n’avait pas contesté, avait payé et les points avaient été retirés, c’est la moitié d’un permis qui disparaît, voir une annulation du permis pour défaut de points qui est encourue.
Annulation du permis de conduire, possibilité de repasser le Code dans les 6 moins pour récupérer un permis de 6 points probatoire pendant 3 ans suite à des contraventions viciées en procédure … est ce admissible ?

Comment expliquer – à postériori – à un chauffeur routier que son permis de conduire à été annulé et s’en suit son licenciement suite à des contraventions nulles ?

Pour aller plus loin :


Cliquez sur les images pour les agrandir


Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique destiné à répondre à votre demande, par le responsable de traitement du cabinet de Maître IOSCA. Elles seront conservées pendant 3 ans à compter de leur collecte par le service informatique du cabinet de Mr Iosca ou du dernier contact émanant de votre part.

Conformément à la Loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, et du Règlement Général sur la protection des données personnelles du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, de suppression, de limitation, de portabilité (lorsqu’il s’applique) et d’opposition aux informations qui vous concernent. Vous pouvez exercer ces droits en vous adressant au cabinet de Maître IOSCA, 40 Boulevard Malesherbes – 75008 Paris. Vous disposez également du droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL.